Fès (Maroc)

dimanche 6 novembre 2011

C’est au quartier Blida de l’ancienne Médina de Fès que le Cheikh soufi Sidi Ahmad Tidjani a choisi de fonder et de construire sa Zaouiya, devenue l’une des plus célèbres et des plus éclectiques de l’histoire de l’Afrique et du Maghreb.

Le grand mystique musulman, né dans le Ksar de Aïn Madhi, est originaire de la tribu berbère Tidjân de la région de Tlemcen en Algérie. Venu s’installer à Fès en 1789 où il a vécu jusqu’à sa mort en l’an 1230H /1815, le Cheikh a construit en 1215H/1801 le sanctuaire soit vingt ans après la fondation de la Tariqa Tidjaniya.

Situé dans un quartier stratégique qui réunit l’ensemble de l’activité commerciale, la zaouiya se trouve à proximité de la mosquée Al Qaraouiyine et non loin du mausolée de Moulay Idriss Al Azhar. D’allure simple comme c’est le cas pour les autres zaouiyas, la zaouiya Tidjania est d’une sobriété architecturale et décorative qui la distingue et rehausse son éclat et son rayonnement spirituels.

Sa construction, qui ne s’est pas faite sans difficultés, était devenue indispensable en raison du nombre grandissant des disciples que le Cheikh avait commencé par recevoir dans sa maison et dans certaines mosquées de la médina.

Plusieurs fois restaurée notamment en 1302, 1307 et 1316, la zaouiya, connue depuis le 19ème siècle, demeure bien discrète dans son apparence extérieure. Les récents travaux de sa restauration réalisés entre 1999 et 2006 et financés par les membres de la petite et grande famille de Sidi Ahmad Tidjani ont fait fi des temps modernes. Fonctionnelle dans ses équipements en latrines et en bassins linéaires pour ablutions, elle n’a jamais disposé ni de vasques ni de fontaines en marbre, sauf d’un puits imposant et connu pour son eau naturelle et purifiée. Son plafond est constitué de près de trente coupoles en bois ciselé, ses murs sont en zellige. Quant au sol, il est recouvert de tapis rendant sereins le recueillement et la méditation spirituelle des fidèles.

Lieu de culte et de prière, le sanctuaire de Sidi Ahmad Tidjani à ceci de particulier qu’il incite au détachement du monde matériel conduisant à une spiritualité qui dépasse tout entendement. Comme toutes les maisons de Dieu, il est ouvert à tout un chacun et surtout aux adeptes de la zaouiya, qui viennent pratiquer le rituel du Dikr : "le wird" après chaque prière d’Assobh, la "Wadéfa" après la prière d’Al Asr et "Hailala" le vendredi.

La Zaouiya où repose le corps de Cheikh Soufi, est connue, explique-t-on, pour ses mérites supraterrestres, son rituel et son recrutement rhétorique.

D’obédience élitiste, de nombreux ouvrages attestent qu’elle compte parmi ses disciples la classe des aristocrates et des savants de renommée ainsi que des hauts dignitaires. Et l’histoire rappelle que certains sultans alaouites, dont Moulay Slimane (1792-1822) et Moulay Abdelhafid ont été les fervents adeptes de cette Tariqa, la soutenant fermement jusqu’à son apogée.

Des écrits révèlent encore que le Sultan Alaouite Moulay Slimane fut le premier à adhérer à la confrérie Tidjaniyah et des membres de la famille de Sidi Ahmad Tidjani le rappellent avec fierté. Le Cheikh, qui était venu pour la première fois à Fès à l’âge de 21 ans pour parfaire sa formation théologique à l’université Al Qaraouiyine et rencontrer des maîtres du soufisme dans la ville caractérisée par sa sainteté et ses nombreuses zaouiyas, fut reçu avec honneur par le Sultan Moulay Slimane lorsqu’il a fondé sa voie soufie.

Et, c’est ainsi que cette célèbre et éclectique voie spirituelle a marqué l’histoire du Maghreb et de l’Afrique.
La zaouiya-mère est le sanctuaire de Sidi Ahmed Tidjani mais d’autres secondaires existent notamment à Salé, Casablanca, dans les régions du Souss et du Rif de même qu’en dehors du Royaume, en Egypte, en Mauritanie, au Sénégal, au Nigeria et au Soudan.


Sidi Chérif Zoubir Tidjani au Maroc (Fès) Le privilégié Descendant et Représentant de Sidi Cheikh Ahmad Tidjani (qu’Allah l’agrée) à la majestueuse Zouiya bénie de Fès au Maroc (où repose le corps de Sidi Ahmad Tidjani, Sceau de la Sainteté Mohamedienne) : Sidi Chérif Zoubir Tidjani.


----- Cheikh Mohamed El Kebir Tidjani au Maroc (Marrakech) Cheikh Mohamed El Kebir Tidjani, Descendant de Sidi Cheikh Ahmad Tidjani (qu’Allah l’agrée), Représentant de la Tariqa Tidjaniya et de la famille Tidjani pour le Maroc. Né à Fès et installé à Marrakech, il fut nommé le 27 février 2009 pour remplacer le défunt et précédent représentant Sidi Chérif Bachir Tidjani (qu’Allah lui accorde sa miséricorde).


Navigation

Articles de la rubrique

  • Fès (Maroc)

Agenda

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234
Aucun évènement à venir les 5 prochains mois

Météo

Dakar, DK, Senegal

Conditions météo à 15h00
par weather.com®

Soleil et nuages épars

21°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 19 km/h - nord
  • Pression : 1010 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 17 février
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 21°C
Min 15°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 19 km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 18 février
par weather.com®

Soleil

Max 20°C
Min 16°C


Soleil
  • Vent : 19 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 19 février
par weather.com®

Soleil

Max 20°C
Min 16°C


Soleil
  • Vent : 17 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<< Prévisions